Clinique Roosevelt - 9 rue Jean Goujon - 75008 Paris - Tél : +33(0)1 42 25 02 59 - Fax : +33(0)1 42 56 51 33

Chirurgie Réfractive

laser-presentation

 

 

Laser Femtoseconde - Laser Excimer



Pour information et prise de rendez-vous, contactez Madame Sauvage:
Tél: 01 42 25 02 59
Fax: 01 42 56 51 33 

 

 

Défauts optiques corrigés par laser

Défauts optiques corrigés par laser :femto-ldv

arrow1Myopie
arrow1Hypermétropie
arrow1Astigmatisme
arrow1Presbytie

Bloc opératoire et lasers:
Combinaisons: arrow1Laser LDV + Laser Allegretto Wavelight

                        arrow1Laser LDV + Laser Mel 80 Zeiss

En savoir plus sur les opérations de la myopie, astigmatisme, presbytie...

Opérations Femto-Lasik

OPERATIONS FEMTO-LASIK

 2 lasers, 1 laser Femtoseconde et 1 laser Excimer laser2

Principe du Lasik: création d’un volet cornéen par un premier laser (Femtoseconde) et traitement de l’anomalie réfractive par un deuxième laser Excimer

 

Contre-indications du laser Excimer

arrow1Myopie très forte
arrow1Il faut que la réfraction soit stable
arrow1Avoir plus de 18 ans (sauf cas particulier d’anisométropie)
arrow1Il n’y a pas de limite d’âge .Après 40 ans il convient de discuter d’un éventuel traitement associé de presbytie et vérifier la transparence du cristallin.
arrow1Existence d’une cataracte
arrow1Anomalies cornéennes : Cornée trop fine, opacités, kératite herpétique.
arrow1kératocône (en fonction de l’épaisseur, discuter d’un traitement en association avec un cross-linking).
arrow1Syndrômes secs sévères ( le laser modifie pendant plusieurs mois l’arc reflexe « cornée-sécrétion lacrymale » du fait de l’altération de nerfs cornéens et peut accentuer un déficit lacrymal )
arrow1Maladies évolutives : glaucome, rétinopathie.
arrow1Forte amblyopie.
arrow1Maladies auto-immunes qui peuvent modifier le processus de cicatrisation
arrow1Grossesse en cours.

Bilan

Bilan:

Avant l’intervention, vous devez faire un bilan complet comprenant une dizaine d’examens. Le bilan dure environ 1 heure.

Avant le bilan, il faudra enlever vos lentilles de contact 3 jours avant pour les lentilles souples et 3 semaines pour les dures.

En cas de déformation cornéenne liée aux lentilles de contact, il faudra faire une deuxième mesure.

Examens

Examens

arrow1Acuité visuelle sans correction / Acuité visuelle maximale corrigée

arrow1Autoréfractométrie / Tonométrie électronique

arrow1Test de sensibilité aux contrastes, on trace une courbe en fonction des lignes perçues dans différentes fréquences spatiales.

La courbe peut être abaissée par rapport à une zone de normalité, ou contenir moins de points, voire ne plus exister.

test-contraste

arrow1Examen du segment antérieur à la lampe à fente

arrow1Réfraction sous cycloplégie / Examen du fond d’œil

arrow1Photo numérique du fond d’œil

arrow1Aberrométrie / Topographie cornéenne

arrow1Pachymétrie optique à balayage

arrow1Bilan orthoptique / Mesure de la longueur axiale

arrow1Microscopie spéculaire / Tomographie du segment antérieur

arrow1Test de Schirmer pour évaluation de sécrétion lacrymale

arrow1Ora : mesure de l’hystérésis de la cornée

arrow1Détection des kératocônes frustes (Pentacam)

arrow1Densitométrie du cristallin.

 

Si nécessaire:

arrow1Etude du Champ visuel

arrow1Simulation de correction par essai de lentille pour presbytie


Une information détaillée sur les avantages et les inconvénients est présentée après les résultats du bilan.

Précautions

Précautions:

arrow1Il n’y a pas de restriction alimentaire ou médicamenteuse avant l’intervention.

arrow1Il faut seulement éviter le café et l’alcool.

arrow1Il ne faut pas mettre de maquillage, crème et parfum le jour de l’intervention.

arrow1Votre séjour dans la clinique durera environ 1 heure.

arrow1Un collyre antibiotique doit être instillé 24 heures avant.

Préparation

Préparation:

laser3

arrow1Vous serez installé(e) dans un box, vous devrez mettre une tenue à usage unique qui vous sera fournie, en remplacement de vos habits.

arrow1Une anesthésie de surface par collyre sera faite quelques minutes avant le laser.

Utilisation de 2 lasers

Utilisation de 2 lasers:

1) Laser Femtoseconde
2) Laser Excimer

arrow1Vous serez installé(e) sur un lit situé sous le microscope du laser.

arrow1Le laser sera programmé en fonction des mesures prises lors du bilan.

arrow1Les paupières et les yeux seront nettoyés et un champ stérile sera placé autour de l’œil.

arrow1Vous serez guidé(e) par le chirurgien à chaque étape.

arrow1Pour éviter de fermer les yeux, on vous place un petit écarteur.

arrow1La surface de l’œil est rincée pour éliminer toute particule.

arrow1Un anneau de succion est placé sur l’œil.

arrow1Le laser Femtoseconde permet de réaliser le capot cornéen (15 ″)

arrow1La vision revient après un léger obscurcissementet, le capot est soulevé.

arrow1Il faut alors fixer un spot vert clignotant.

arrow1Vous n’avez qu’à regarder approximativement car le laser va suivre automatiquement votre œil (système de tracking par infra rouge).

arrow1Le laser Excimer est ensuite activé et cela dure le plus souvent moins de vingt secondes.

arrow1On peut sentir une odeur particulière qui liée à la vaporisation du stroma cornéen.

arrow1Il n’y a pas de douleurs. Le laser est un laser froid aux ultraviolets, sans effet thermique, donc il n’y a pas de brûlure.

arrow1Le capot cornéen est repositionné après nettoyage et contrôle de l’interface.

arrow1L’écarteur de paupières est alors enlevé.

arrow1Le deuxième œil peut alors être traité, après re-calibrage du laser.

La durée de séjour dans le bloc laser est de l’ordre de 10 minutes par œil.

Après le laser

Après le laser:

arrow1Vous vous reposerez quelques instants puis pourrez sortir sans pansement : en utilisant des lunettes de soleil.

arrow1Il faudra mettre des collyres dans les yeux.

arrow1Après le traitement, il n’y a pas de douleurs. Il peut exister une gêne qui s’estompe avec quelques gouttes de collyre anti-inflammatoire.

Les sensations gênantes sont :

arrow1Une sensibilité à la lumière, c’est pourquoi on vous conseille de porter des lunettes de soleil pendant 24 heures.

arrow1Un larmoiement

arrow1Une sensation de corps étranger

arrow1Une légère rougeur

arrow1Et quelques spots rouges sur la conjonctive peuvent apparaître du fait de l’anneau de succion. Ils régressent rapidement.

arrow1Il ne faut pas se frotter les yeux.

 arrow1En cas de douleurs, il faut prévenir le chirurgien.

Activités autorisées

Activités autorisées:

arrow1Il est difficile de travailler le jour même.

arrow1Pour la conduite, elle est en général possible dès le lendemain, mais il faut bien sûr avoir une vision suffisante et ne pas avoir de gêne.

arrow1La plupart des patients peuvent travailler dans les 48 heures.

arrow1Il est déconseillé de faire de la natation pendant 1 semaine.

arrow1Il faut se protéger les yeux dans la douche et éviter de mettre de l’eau ou du shampoing dans les yeux pendant 10 jours.

arrow1Il est préférable de ne pas fumer car la fumée peut irriter les yeux.

arrow1Et de ne pas s’exposer à la poussière et au vent.


Ne pas respecter ces consignes peut exposer à une infection ou autre complication pouvant compromettre la qualité du résultat final.

Le premier jour après l’intervention, la vision est plus claire, puis elle s’améliore les jours suivants et pendant quelques semaines.

Le collyre antibiotique doit être poursuivi pendant 7 jours. Chaque patient cicatrise à sa vitesse propre. Le résultat final peut être plus tardif chez certains.

Pour les patients ayant plus de 40 ans, la vision de près peut nécessiter des lunettes. Des halos et éblouissements la nuit peuvent exister pendant quelques semaines et régresser plus ou moins vite, parfois sans disparaître chez quelques myopes.

Médications

Médications:

 

arrow1Collyre antibiotique à mettre 4 fois par jour pendant 7 jours.

arrow1Quelques gouttes de collyre anti-inflammatoire.

arrow1Larmes artificielles si nécessaire.


Contrôles:

arrow1Il peut être fait le jour même

arrow1Puis une semaine après

arrow1Puis un mois après.



Quand le LASIK n’est pas possible:
La PKR (photo Keratectomie Réfractive) peut l’être: cela consiste à faire le même traitement au laser, mais en surface, en enlevant l’épithélium.

 

Copyright © 2012 Altec - Crédits